LA HAUTE COUTURE EN VISION RAPPROCHEE CHEZ JEAN PAUL GAULTIER

Publié le par Florence Muller

Se contenter d’assister à un défilé de haute couture est largement insuffisant pour apprécier la beauté et le raffinement de chaque modèle. Une vision rapprochée s’avère riche en étonnements. Une visite dans les salons de haute couture de Jean Paul Gaultier, 325 rue Saint Martin prouve la nécessité d’une vision rapprochée d’une collection. La dernière qui a défilé, celle de la « Petite Sirène » était éblouissante sur le podium. Mais de près, on comprend toute la complexité d’un travail qui au final crée cet effet de magie au cours du spectacle.
Prenons l’exemple d’une des robes phares de la collection, une des robes Sirènes. Montée sur un corset, un des fondements du travail de Gaultier, elle se compose d’une grande variété d’éléments dont la plupart introuvables dans le commerce. Nacre, bijouterie dorée, charnière de métal doré posées sur les baleines… puis, une jupe enroulée de dentelle or trempée dans du SILICONE posée sur une fine gaze de soie. 
Sur la traîne en forme de queue-de-poisson est posée une broderie de paillettes or ou bronze et un effet d’écailles or. Ce foisonnement d’écailles or a été fabriqué spécialement en silicone, comme d’ailleurs une grande partie des bijoux et décors d’accessoires de la collection évoquant le fond de la mer avec des motifs de coraux ou peaux de poisson. Ils ont etait réalisés en collaboration avec l'artiste tzuri Gueta, maitre en la matière.
La broderie occupe un atelier conséquent, intégré dans la maison de couture.
On voit ici que la Haute Couture ne repose pas sur une tradition figée dans une technicité d’un autre temps. Elle est en perpétuelle évolution, le couturier cherchant à travers de nouveaux matériaux et techniques à en renouveler le genre.

Robe Sirène dans le grand salon de Haute Couture de Jean Paul Gaultier :
undefined

Détail du bustier :
undefined

Détail de la traîne :
undefined

Publié dans Mode

Commenter cet article

caro 11/02/2008 21:18

Pour information, les bijoux en "latex" sont en fait du SILICONE ainsi que les detail de la robe. Ils ont etait réalisés en collaboration avec l'artiste tzuri Gueta, maitre en la matière .
tzurigueta.com

Marie Elizabeth de Puyjalon 09/02/2008 07:50

Magnifique, en effet rien de mieux que d'apprécier le fin travail de près tel les détails d'une toile de grand maitre.