EXPOSITION « NE DANS LA RUE : GRAFFITI » A LA FONDATION CARTIER.

Publié le par Florence Muller

La veille des défilés de Haute Couture, la fondation Cartier inaugurait l’exposition Graffitis. Un sujet né dans les bas quartiers, face à une célébration symbolique des beaux quartiers. Mais pourquoi pas ! puisque cette expression artistique née aux Etats-Unis à la fin des années 60 allait devenir un art à part entière sous l’influence notamment de Basquiat et Keith Haring.

Le sujet est traité en trois temps : en haut, des œuvres contemporaines et une salle de projection et au sous-sol une exposition rétrospective, la partie la plus passionnante de cet événement. De nombreux documents, et surtout beaucoup de films, documentaires et vidéos dont certains cultes dressent le décor, l’ambiance, le cadre de cette « culture » qui englobait la peinture urbaine mais aussi le break dance, le rap et le hip hop. La presse de l’époque, les instruments des graffeurs, leurs carnets de croquis, pleins de photos vous plongent dans les rues de Brooklyn et du Bronx des années 70-80 et en donnent la vision déformée et scandaleuse des journaux bien pensants qui assimilent ces artistes à des délinquants.
Aperçus dans le jardin de la fondation : Tricky et Jacques Toubon et des stars du graffiti.

Jusqu’au 29 novembre 2009. Fondation Cartier. 261 Bd Raspail 75014 Paris.




 





 

Publié dans Art

Commenter cet article

Caroline-Christa Bernard 10/02/2010 19:57




nathzed 07/08/2009 13:02

bonjour

voici le lien vers mon reportage photo sur l'expo sur mon blog "Paris in situ" :

http://nathzed.canalblog.com/archives/2009/08/06/14665152.html#c26277589

superbe expo ... comme très souvent à la Fondation cartier !

à bientôt !