FERIA DEL CABALLO DE JEREZ DE LA FRONTERA

Publié le par Florence Muller

Après la semaine sainte et la feria de Séville, la Feria del Caballo attire les espagnols de toutes les régions qui se rassemblent pour la parade du 10 au 17 mai, à Jerez de la Frontera. C’est une impressionnante parade qui se déroule dans le parc réservé à cet usage à la sortie de la ville : celle des magnifiques chevaux andalous, des fiers cavaliers et des belles andalouses. Une vraie fête populaire qui mêle les gens de toutes conditions dans une convivialité et une exubérance de couleurs, de musique et de joie rarement rencontrée dans un autre pays européen. Étonnant aussi le contraste entre cette tradition complètement vivante, l’élégance des attelages, des cavaliers et des harnachements et l’environnement urbain un peu « zone ». La foire est prise entre des barres d’immeubles, le train, un Luna Park et la bretelle d’accès à l’autoroute !  un contexte tout à fait normal et que l’on retrouve dans la Féria de Dos Harmanas, plus proche de Séville et qui avait lieu en même temps. Mais c’est ainsi en Espagne, les abords des villes ont renoncé depuis longtemps à faire carte postale.

La parade des chevaux dans les allées de la féria:
 
Un petit air de Nadia Vodianova, l'allure fière en plus:

Harmonie de rouge très gitane:
 
Tout est dans l'art de la pose: la main sur les hanches, la tête haute:

Attelage aux habits rappelant le XVIIIème siècle:

Une cavalière âgée de huit ans, sanglée dans son costume à rayures roses et blanches. Chaque jour de l'année, à la sortie de l'école, elle court rejoindre son cheval pour l'entraînement:

Harmonie de beige, caramel et marron:

Démonstration de pas de danse:
 

Publié dans Air du temps

Commenter cet article