EXPOSITION "LES MARINS FONT LA MODE".

Publié le par Florence Muller

Un vernissage des plus attendus et inattendus: à un public en grand uniforme conduit par Hervé Morin, le ministre de la Défense, se mêlait des gens de la mode dont certain découvrait ce musée de la Marine à priori bien éloigné de la sphère des podiums. L'équipe du musée, à l'initiative de Delphine Allanic-Costa et d'Agnès Mirambet-Paris, et sous la direction de Véronique Alemany, s'est aventurée avec courage dans des territoires éloignés de leur institution, rapportant de ce périple des pépites d'allure, de prestige, de rêve de gloire et de fantasmes. L'exposition va bien au-delà de l'image d'Épinal du marin avec son pull rayé, sa vareuse de toile, ses pantalons à pont. Les uniformes d'officier de marine font aussi partie de la parade qui fait passer du pont au podium l'univers de la marine. Peu de créateurs ont échappé au souffle du grand large. L'uniforme et le costume de marin leur apportent une grande inspiration iodée qui régénère les airs poudrés des salons de la haute couture. Chanel ouvre ce chapitre en marinière de jersey dès 1916 puis en pantalon à pont qu'elle porte elle-même dans les années 30. Puis Yves Saint Laurent s'empare du caban, des rayures et de la vareuse qu'il "décontextualise" en paillettes et en tenue de ville. Enfin Jean Paul Gaultier fait du pull marin l'emblème de sa propre identité et le code de repère fort de collection en collection de sa mode choc. L'exposition se déroule en trois temps. La première partie "du Pont au podium" passe en revue les uniformes qui se muent en costume de bain et costume d'enfant. Elle est suivie de la grande  "Parade et défilés" des créateurs de mode, avec Yohji Yamamoto, Dior, Jean Charles de Castelbajac, Givenchy, Balenciaga, Kenzo... Et enfin, dans de petits alvéoles, le thème de "l'imaginaire marin", particulièrement osé avec ces portraits fantasmatique de marins, héros, tatoués, matelots, aventuriers à la Corto Maltese et les figures homoérotiques à la Tom of Finland. On est surpris de tant d'audace, mais la mise en scène sobre n'outrepasse pas les bornes de la bienséance muséale.

Musée de la Marine. Palais de Chaillot. Paris. Jusqu'au 26 juillet 2009





 

Publié dans Mode

Commenter cet article

Amelie Textiles 04/03/2009 10:42

Une superbe exposition.
Sur le site du musée, un blog
http://www.musee-marine.fr/blog/ vivant et intéressant
qui permet de préparer et de prolonger la visite.
La partie consacrée aux écoles de mode permet de voir que "la relève est assurée".
Une seule critique les maisons de coutures sont citées mais pas les créateurs notamment pour Chanel et Givenchy il aurait été intéressant de le savoir.

Tiphaine 25/02/2009 13:16

Bonjour,

Je lis depuis quelques temps votre blog mais je me lance aujourd'hui à un commentaire.
Merci pour cette découverte, je n'étais pas au courant de cette exposition qui me ravit, m'étant spécialisée au cours de mes études dans l'histoire de la mode et du costume de bain, je vais pouvoir découvrir une nouvelle vision de la mode marine.