SALON MAISON & OBJETS JANVIER 2009

Publié le par Florence Muller

Comme toujours la visite de ce salon géant est très excitante, mais aussi éreintante. Il s'agirait du premier salon au monde selon les chiffres de fréquentation. A perte de vue, des stands débordants d'objets comme autant de promesses d'un cadre de vie enchanteur, comme le décor d'un scénario d'une vie fantasmée. Ah, se laisser enfermer dans un de ces stands-page-de-magazine dans lesquels tout a été prévu pour le meilleur ! On croise dans les allées autant de professionnels que de gens venus chercher des idées pour améliorer leur quotidien en lui donnant un plus beau cadre. Bien sûr, il y a aussi des choses abominables, mais ce genre d'installation prend des dimensions de décor de films d'horreur, encore une occasion de voyager en imaginaire !

Dans certains halls, on a l'assurance du zéro "faute" de goût. C'est le cas, comme toujours, du  hall 7 intitulé "Now". Avec une mention particulière pour les exposants japonais, rois du design minimaliste engagé dans la belle ouvrage. Le stand de Jetro regorge de propositions novatrices sur le thème du papier. La compagnie Adachi Shiki Kogyo Co présente des coupes papier en papier compressé sans colle aussi dur que de l'ivoire. La firme Sasawash propose du linge de maison en papier, plus précisément des peignoirs en éponge papier. Les artisans de la Ieda Paper Craft, de la préfecture de Gifu, exposent une collection de Mino Washi filigrané fait à la main. Leurs dentelles de papier 100% naturel et biologique sont destinées à la décoration. La Kamoi Kakoshi Co, spécialisée depuis 1926 dans le ruban adhésif, a inventé, à partir de Washi, un adhésif de couleur et de motifs ludiques. La compagnie M'S System Ltd présente un extraordinaire haut-parleur qui reproduit l'effet du son d'une salle de concert de type Opéra et réalisé en bois et papier.

Et puis il y a les expositions thématiques qui donnent aussi des idées, comme "Les prototypes du VIA 2009", le "Souper fin", les "Talents à la carte" (avec notamment les murs de dentelle d'Armel Barraud) ou l'exposition sur l'univers créatif de Karl Lagerfeld. Cette dernière exposition rend hommage "à la magistrale liberté de penser et de concevoir d'un esprit universel qui incarne à la perfection la force vive d'un esprit novateur qui décloisonne les univers créatifs à Paris, Capitale de la Création". Karl Lagerfeld répond à cet assaut de compliments imprimé dans le catalogue du Salon par une phrase à la Marcel Duchamp, qui sert d'introduction à son exposition: "Les objets ont l'âme que vous leur donnez, tout dépend de la façon dont vous les regardez". Le "Souper fin" de Philippe Di Méo est conçu sur le thème de l'association entre érotisme et art de la table. Des objets à double connotation, créés avec des maisons de luxe comme Cristofle, Goyard ou Baccarat sont mis en scène sur des tables intermédiaires entre la table à manger et la coiffeuse de boudoir. Des films mettent en scène de façon plus explicite des escarpins en chocolat ou un bâton de crème glacée.

Stand de Fermob. Jean Charles de Castelbajaca révisité pour cette compagnie la chaise de jardin:
 

Stand de Jetro intitulé "Phantasmagorical":
 

La "Serre à manger" du Hall 7. Avec une ambiance de place de marcher Bio avec déjeuner sur bottes de foin:
 

Exposition Karl Lagerfeld. Un diaporama aux multiples écrans délimitant un couloir d'images traversé par le visiteur qui s'immerge ainsi dans l'univers "Mode, Architecture, Design, Art" du créateur:


Exposition "Le Souper fin": 
 



Publié dans Design

Commenter cet article

elise 12/06/2009 15:15

Où peut-on acheter des ces fabuleux Masking tape / Kamoi Kakoshi présent sur le stand Jetro?
merci