JACQUES FATH DANS LA COLLECTION MEMOIRE DE LA MODE

Publié le par Florence Muller

Mort jeune, Jacques Fath demeure pour l'éternité le symbole de la création jeune, pétillante, glamour et hautement désirable. Il plaisait autant que ses robes car il savait, mieux que quiconque, à une époque où l'élégance primait sur la séduction, donner du sex-appeal aux femmes du monde. Vivant la mode passionnément, il incarnait son esprit même qui se crée dans l'air du temps, avec spontanéité, vivacité, humour. Excellant autant dans l'organisation de soirées parmi les plus brillantes de l'après-guerre que dans la direction de sa maison de couture, il pratiquait l'enchantement avec un art qui ne sentait jamais l'effort. 
Jéromine Savignon signe aujourd'hui un ouvrage qui donne toute sa profondeur à ce maître de la fantaisie. L'iconographie et le texte apportent un nouveau regard sur ce personnage dont la trajectoire lumineuse a inspiré de nombreux créateurs. Comme pour ses ouvrages précédent consacrés à Madeleine Vionnet et Cacharel, Jéromine Savignon met sa plume talentueuse au service d'un portrait de couturier en concentré de mode.

Jacques Fath. de Jéromine Savignon. Collection Mémoire de la Mode. Editions Assouline, Paris. 2008.





 

Publié dans Mode

Commenter cet article