DEFILES DE PRET-A-PORTER ETE 2008: SUITE

Publié le par Florence Muller

Ce qui était dans l'air les premiers jours se confirme: la référence aux grands créateurs des années 80 mixée avec une relecture des années 90. Les années 80 d'Alaïa, de Claude Montana, d'Anne Marie Beretta, de Thierry Mugler de Comme des Garçons, de Yohji Yamamoto et de Jean Paul Gaultier, qui se mêlent au minimalisme et à un style arty des années 90, avec un soupçon de style "lauréat du Festival de la Mode d'Hyères", et quelques touches de Jeremy Scott (qui déjà revisitait Mugler and Co... etc). Avec dans le désordre: le bustier et la ceinture corselet, la jupette, l'asymétrie, tous les "décalés", le sport futuriste, la co-existence du mini et du long, les jeux de lanières et de baleines (de corset) à la JPG, les chapeaux et les coiffures inspirés, l'ample sur l'étroit ... Pour la touche contemporaine bien 2009, la sensualité, même s'il est de plus en plus inévitable de se serrer la taille...

Balenciaga
Couture future comme disait Courrèges ? Je dirais plutôt une création qui n'appartient qu'à Nicolas Ghesquière malgré toutes les références "cultivées" à son histoire personnelle de la mode.


 

Givenchy
Un futurisme teinté Dark ou poudré pour une silhouette de guerrière romantico-fashion, portant la signature reconnaissable de Riccardo Tisci.

 

 
Christian Lacroix
De la légèreté en robettes animées de graphismes allégés. Un intéressant re-travail sur la veste de torero.
 

 
Céline
Dernière collection d'Ivana Omasic pour Céline... Dommage !
 

 
Martin Grant
Des robes, comme toujours chez Martin Grant, qui vont bien au corps:
 

Publié dans Mode

Commenter cet article