SOIREE CHATEAU DE TOKYO/PALAIS DE FONTAINEBLEAU

Publié le par Florence Muller

L’inauguration de l’exposition « Château de Tokyo / Palais de Fontainebleau » se passait en soirée et aux chandelles dans le cadre magique du parc et du château de Fontainebleau. Une exposition qui apporterait selon les organisateurs un nouveau regard sur un lieu et des collections d’arts Décoratifs inestimables conservées à Fontainebleau et un sujet, l’art contemporain. Organisation croisée donc entre le directeur du Château de Fontainebleau, Bernard Notari et le Directeur du Palais de Tokyo, Marc-Olivier Wahler. Le premier accueille 14 œuvres d’art contemporain qui ont déjà été exposées par le second.

Sentiment enchanteur de se promener de nuit dans un des plus anciens et plus magnifiques palais royal et impérial, mais … la petite quinzaine d’œuvres contemporaines semblent bien perdue dans les immenses espaces du château. Le poids de l’histoire pèse aussi inévitablement sur ces œuvres sortis de leur contexte habituel, musées ou galeries d’art épurées vides de toute « décoration ». Certaines, par contre, prennent un sens nouveau et très certainement surréaliste comme l’éléphant de Daniel Firman dans la galerie de Diane ou le « Smoke » d’Henrik Plenge Jacobsen.

Jusqu’au 17 novembre 2008. Château de Fontainebleau.

 Cocktail dans le jardin de Diane :
 

 « Würsa ( A 18000km de la terre) », 2008 de Daniel Firman, dans la galerie de Diane. L’éléphant était le symbole de François 1er, le premier maître de Fontainebleau. Il est ici dressé sur sa trompe, la tête à l’envers dans l’ancienne bibliothèque de Napoléon III :
 

 « Smoke » d’Henrik Plenge Jacobsen est ici adapté à la façade du château. Par une échappée de fumée à intervalles réguliers, l’artiste donne l’impression que le bâtiment prend feu :
 

Publié dans Art

Commenter cet article