UN ACCESSOIRE VICTIME DE POLEMIQUES, REVISITE

Publié le par Florence Muller

Il devient difficile de porter un quelconque accessoire appartenant à la famille du foulard ou de l’écharpe en le portant autrement qu’autour du cou. Posé sur la tête, il vous vaut des regards inquisiteurs dans la rue ou le métro. Dommage ! C’est en effet le résultat de cette polémique qui l’entoure depuis quelques années au sujet de sa valeur de symbole. On a oublié qu’il a aussi joué longtemps un rôle purement fonctionnel, de protection contre les intempéries et que, dans ce rôle il n’est pas interdit de le traiter en  parure. Quand on est allergique au soleil, il est parfait pour s’en protéger !

Démonstration en quelques photos :

En sur-chapeau, pour survivre au four solaire que sont les ruines des temples grecs d’Agrigento :
 

Pour une fin de journée, sur la route d’Erice, protection contre le soleil qui se transformera en protection contre le froid au sommet de la montagne :
 

Pour une efficacité parfaite, en plein soleil, ne pas hésiter en s’en envelopper complètement :
 

Pour un effet de style avec une robe Balenciaga :
  
Pour saluer le soleil couchant:
 

Publié dans Air du temps

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article