L'EXPOSITION "iCUBA ! ART ET HISTOIRE DE 1868 A NOS JOURS" AU MUSEE DES BEAUX ARTS DE MONTREAL

Publié le par Florence Muller

C’était un événement majeur que cette première exposition consacrée à Cuba dans un parcours croisé de son art et de son histoire que j’ai eu la chance de visiter en compagnie de Nathalie Bondil, Directeur du Musée et Commissaire. Une histoire qui commence dans des visions idylliques de paradis terrestres des paysages peints au XVIIIème siècle, qui se prolonge dans des visions sombres et sanglantes de révoltes et de guerre à la machette et qui s’achève dans la révolution et la prise de pouvoir par Fidel Castro avec ses héros disparus, Che Guevara… et ses spleens actuels d’artistes contemplant la mer et leur isolation du monde sur une île loin de tout.

 

 

« La Murale Cuba Colectiva »

Sorte de Who’s Who de l’art contemporain de 1967, ce mural a été peint par un groupe d’artistes choisis par Wilfredo Lam et invité par le gouvernement de Fidel Castro dans le cadre du Salon de Mai de 1966 qui se déplaçait pour la première fois à Cuba. Tous les grands courants y figuraient : Surréalisme, Nouvelle Figuration, Lettrisme, Situationiste, COBRA, Nouveau Réalisme, Pop Art, Op Art, Action Painting… Seule la case proposée à Fidel Castro resta vide.

 

 

Eskil Lam, le fils de l’artiste Wilfredo Lam commentant le mural :

 

 

« Maintenant jouons à disparaître II ». de Carlos Garaicoa, 2002.

Le monde des grands monuments de l’humanité brûle à la vitesse de consumation d’une bougie :

Publié dans Art

Commenter cet article