EXPOSITION D'EMMANUEL LAGARRIGUE

Publié le par Florence Muller

Dans son exposition « The present is well out of hand » à la galerie Alain Gutharc, Emmanuel Lagarrigue a conçu un projet « centré autour du temps et de la mémoire, de la transmission et des transformations qu’elle génère ». Plusieurs dispositifs se répartissaient dans deux lieux : les « Pristine prisms » interprètent la fameuse lecture en onomatopées de John Gage, « To be continued » montre les traces d’un film invisible, "It is separate world" est une tentaive pour cerner un événement qui échappe aux narrateurs et spectateurs et enfin « Still no guides » est un essai de reconstruction d’une mémoire collective.


Publié dans Art

Commenter cet article