SHOPPING A MOSCOU

Publié le par Florence Muller

Impossible de faire un tour de shopping de Moscou sans commencer par le mythique Goum, cette cathédrale de marbre, grès, granite et verre, construite entre 1890 et 1893. Je l’avais vue, il y a une douzaine d’années, avec une allure soviétique peu avenante. Aujourd’hui, toutes les grandes marques y ont installé leurs boutiques phares. Au premier étage se trouve le Spa Dior, le premier au monde ouvert par la maison de l’avenue Montaigne.

 

Après un déjeuner au Café Vogue, rendez-vous des jeunes femmes riches et désoeuvrées, je pars en compagnie d’Anouschka Brochet et de sa fille Apollinaria, à la découverte des multi-marques moscovites. En commençant par le plus ancien à avoir présenté les créateurs en Russie : LeForm, sur la Povarskaya street 35/28. Leform possède d’autres boutiques et vient d’en ouvrir une dans un autre quartier dont je n’ai l’adresse qu’en caractères cyrilliques (Tél : (495) 660 02 80). L’intérêt, comme dans les autres multi-marques que nous verrons, c’est de voir la juxtaposition de créateurs européens et russes rassemblés par communauté de style. Côté créateurs européens on distingue un certain nombre de marques connues à Paris : A.F. Vandevorts, Alain Mikli, Comme des Garçons, Dries Van Noten, Histoire de Voir, Lagerfeld, Lutz, Martin Margiela, Tao, Véronique Branquinho, Y’s… A proximité de portants présentant un choix de Margiela et de sa ligne 6 et de Comme Garçons, est disposée une sélection de griffes où domine le minimalisme : Depercuny  et ses petites pièces simples avec quelques jolis détails, robes galonnées ou chemises à jabot, le style kawaï-casual d’Hiromi Tsuyoshi ou de Biryukov, avec des minirobes "chemisier" en vichy, des robes ou tops en pailles fines superposées de Lena Tsokalenko, des robes de campagne en cotonnade d’Inshade, et la griffe Mice qui fait penser à Dries Van Noten, mais en moins cher et en plus dépouillé avec ses motifs végétaux et ses gammes de couleurs sourdes.

Puis, à côté d’un restaurant de style français qui vient d’ouvrir « Les Zamis de Pycco », se trouve le multi-marques U.K. Style (Tél : 290 21 39 ou 202 65 80 . www.ukstyle.ru). Cette boutique appartient à la femme du propriétaire du club Justo. L’ambiance fait plutôt penser à Colette avec ses vendeuses branchées et sa sélection de concept store. L’architecture très découpée a permis de séparer chaque type de produits avec un coin pour le sport-ville avec notamment une excellente sélection de Perry Ellis, un coin british pointu avec dans les marques les plus connues Eley Kishimoto et un département de modèles « habillés » avec notamment toute une sélection de Martin Grant. La décoration est signée d’Andrei Kobzon, le fils d’un chanteur de variété extrêmement populaire, Iosiv.

La virée shopping s’est terminée par un multi-marques très confidentiel accessible uniquement sur rendez-vous, impossible à débusquer sans les connaissances pointues moscovites d’Anouschka. Le 9A Concept se cache derrière le nouveau club Raï (écrit phonétiquement) qui signifie « Paradis » en russe, dans un quartier d’anciennes usines, juste à côté d’une ancienne chocolaterie où le photographe de mode Anton Lange vient de présenter une exposition monographique. L’espace n’a pas de fenêtre et est animé par un charmant jeune homme au look inventif (queue-de-cheval à la chinoise, veston ouvert sur poitrail nu et tatoué, chaîne en or cachée dans l’entrecroisement du col…). Tout est mélangé sur des portants formant un vaste rectangle fermé, donnant une impression de « pièces uniques ». Pour pénétrer à l’intérieur, il faut écarter quelques modèles. Les jeunes clientes de ce lieu branché ont malgré tout, pour certaines, une allure très bling-bling (botox, lèvres refaites…). Pour prendre rendez-vous : 7 49 57725872.


Le Goum, au fond le Spa Dior :


Dans le Goum, vitrine de la boutique de design Kartell : 
Dans le Goum, vitrine du multi-marques de chaussures de créateurs Iris :


Angle de la boutique Dior sur la Place Rouge :


En trench-coat et sac Dior, je prends la pose devant la vitrine de Louis Vuitton face au mausolée de Lénine :


Façade de la boutique LeForm :

Intérieur de LeForm :
 
Au sous-sol de LeForm, Apollinaria et Anouschka. Anouschka porte un t-shirt décoré d’un dessin de sa fille, avec un Mickey Mouse un peu spécial : 
Intérieur de la boutique U.K. style :


Le rayon chic de U.K. style, avec le portant des modèles de Martin Grant au premier plan :


L’ancienne chocolaterie reconvertie en lieu d’art contemporain :


Entrée du club Raï (ou Paradis en russe) :


Intérieur de la boutique 9AConcept :

Publié dans Mode

Commenter cet article

empathy 25/04/2008 07:39

J'ai habité longtemps dans cette maison. The form a été la seule boutique Moscovite a présenté
une collection à la fois décalée et élégante et la présence à l'autre coin d'une boutique de "grands soirs" un coté bal des deb's avec duègnes qui peut être a disparu (Les choses évoluent si vite à Moscou)m'amusait beaucoup.J'espère qu'Anouschka vous a fait traverser la rue "La maison des écrivains" sous la neige est un veritable bonheur.