EXPOSITION "WORKING MAN" A LA GALERIE ANALIX FOREVER DE GENEVE

Publié le par Florence Muller

La galerie Analix Forever est une des plus intéressantes galeries d’art contemporain. Elle est dirigée par Barbara Polla, personnalité qui s’est illustrée sur la scène politique genevoise, médecin, directeur de recherche à l’INSERM, auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la psychologie de l’apparence, fondatrice avec son mari Luigi Polla du premier Institut de beauté médicalisé en Europe, le Forever Laser Institut. La plupart des activités de Barbara Polla tourne autour de l’idée de Beauté qu’elle aborde sans ségrégations, au-delà des frontières de genres, sur les plans esthétiques, artistiques ou intellectuels. L’institut de Beauté qui comporte des œuvres d’une trentaine d’artistes, a été mis en scène par l’artiste-architecte Andreas Angelidakis. Dans sa galerie Analix Forever, elle a « découvert » de nombreux jeunes artistes dont Vanessa Beecroft dans les années 90. Elle a soutenu lors de son lancement le magazine Purple et créé des événements avec Viktor & Rolf ou Kris van Assche alors peu connus du public.

En ce moment se tient dans cette galerie une exposition sur le thème du travail, imaginée par Paul Ardenne et Barbara Polla en partant de la constatation que malgré l’importance de cette notion dans la société contemporaine, elle reste relativement  invisible dans le monde de l’image. "Working Man" a été conçue comme un questionnement sur les « nombreuses résonances  géopolitiques, psychologiques, culturelles… » du travail. Le directeur artistique de Dior Homme, Kris Van Assche, a imaginé une installation qui est le résultat d’un processus de défilé de sa dernière collection. Le 18 janvier 2008, des t-shirts défilaient marqués « Fuck you all » au milieu de machines à laver. A la fin du show, les hommes les retiraient pour les mettre à laver dans des machines symboles d’une « libération » de l’homme. Pendant toute la durée de l’exposition, deux de ces machines tournent, lavant inlassablement les t-shirts, insistant sur cette nécessité de se laver de tout ce qui encombre la vie pour se mettre au travail l’esprit libre. 

Jusqu’au 8 mai. Analix Forever. 25 rue de l’Arquebuse. CH-1204 Genève.
 

Olga Ivanova expliquant à un groupe d’étudiants en Beaux-Arts les Œuvres de Robert and Shana ParkeHarrison :

 
« Saint Georges » de Jeanine Woollard, 2008.
Un héros moderne constitué de réemplois d’objets du quotidien dont la banalité est transcendée par l’allusion à Saint Georges terrassant le dragon : 
Hunter’s Select Rib Knit Mask », 2007.
Rooster Five-Pocket Nail and Tool Apron, 2008.
Zoë Sheehan Saldana. 

L’artiste reproduit artisanalement des objets industriels achetés dans le commerce et replace dans les rayons du magasin son objet qui sera acheté par un client sans qu’il sache qu’il possède ainsi une œuvre d’art unique : 

Installation de Mike Bouchet. « Carpe Denim », 2004-08.
Des jeans produits dans une usine seront ensuite redistribués aux travailleurs de cette entreprise par un lâché dans les airs.


Installation de Kris Van Assche.
Stylos 5 frs.
Carnets 15 frs.


Lettres de non-motivation de  Julien Prévieux.
L’artiste répond à des petites annonces d’emploi par des lettres de non-motivation plus ou moins loufoques. Il réunit dans un livre ces lettres avec les réponses des entreprises, soit des lettres stéréotypées prouvant que son courrier n’a pas été lu, soit des lettres réagissant à son courrier pour le moins surprenant.

Publié dans Art

Commenter cet article