SHOWROOM LEONARD, HIVER 2008-2009

Publié le par Florence Muller

Daniel Tribouillard fête cette année les cinquante ans de sa maison Léonard. C’est en Asie et en particulier au Japon qu’il connaîtra ses premiers succès. La marque possède aujourd’hui 107 boutiques rien qu’au Japon ! En 1983, Daniel Tribouillard s’initie à la création du kimono pour concevoir une ligne Léonard inspirée de ce vêtement traditionnel nippon. Selon le fondateur de Léonard, pour la première fois en 2642 ans depuis la naissance du kimono japonais, un occidental aura le droit de pénétrer le secret de la fabrication des kimonos. Un an plus tard, il présente sa première collection de kimonos au Japon, événement commenté largement par toute la presse internationale comme une rencontre exceptionnelle entre deux civilisations. Léonard entre en 1994 dans la Fédération Française de la Couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode.

Pour cette année anniversaire, Véronique Leroy prête toujours son talent de créatrice d’avant-garde à la conception des collections. Cette collection de l’hiver 2008 comporte notamment, à côté des nombreuses robes-signatures de la marque revisitées par la créatrice, des pull-overs « Fully-Fashioned », nom donné au procédé inventé par Daniel Tribouillard en 1960. Ce procédé consiste à ne pas couper les dessins afin de les laisser s’étendre librement sur le vêtement. Il fera l’objet d’un dépôt de brevet international. Lors de son lancement, la marque, qui était alors inconnue, créait ces nouveaux produits pour les maisons Dior, Lanvin, Hermès, pour qui Daniel Tribouillard concevait des dessins exclusifs.









Publié dans Mode

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article