EXPOSITION LOUISE BOURGEOIS

Publié le par Florence Muller

Il y avait vraiment beaucoup de monde au vernissage de l'exposition rétrospective que Beaubourg consacre à l'artiste franco-américaine Louise Bourgeois (après celle organisée par la Tate Modern Gallery de Londres en 2007). L’exposition commence de la même façon qu’à Londres avec une accroche spectaculaire et terrifiante. Les visiteurs sont accueillis par une gigantesque araignée d'acier installée au coeur du forum. Mais l'insecte géant, selon l’artiste, peut se contempler selon une identité effrayante ou, au contraire, protectrice. Entre un cauchemar organique envoûtant et une vision troublante de la Maternité. Cette œuvre célèbre invite à entrer en suivant un fil de soie imaginaire dans le monde de Louise Bourgeois… un monde teinté de rouge et de rose caractéristique de cette artiste féministe qui se nourrit inlassablement de ses souvenirs d'enfance et de thèmes freudiens. Les pièces les plus monumentales ne sont pas forcément les plus attachantes. Les petites pièces sont particulièrement émouvantes comme ces œuvres en tapisseries de récupération assemblées en totems ou cette sculpture évoquant la femme architecture.

Un seul défaut le jour de l’inauguration : pour admirer les dessins, il fallait patienter une heure avant de pénétrer dans la Galerie d'art graphique du Musée où sont exposés de nombreux trésors... comme cette frise de dessins représentant une suite de mains symbolisant la collaboration soutenue avec son assistant alter ego.  

Au Centre Pompidou. Jusqu’au 2 Juin.

Publié dans Art

Commenter cet article

p'tite mademoiselle 07/04/2008 00:08

J'ai toujours été très intrigué par cette artiste. J'espère pouvoir me rendre à cette expo ( soit 6 heures de train aller-retour ! )

ps: ça y est, fashion eye a pris place dans ma bloglist.

Amelimelo 06/04/2008 19:15

Je ne voudrais pas jouer les mijorées mais ça me fait un peu peur à moi... ups