SUITE 02 DES DEFILES DE LA SEMAINE DE LA MODE PARISIENNE DU PRET-A-PORTER HIVER 2008-2009

Publié le par Florence Muller

Défilé de Véronique Leroy
A l’espace Cardin, Véronique Leroy, spécialiste des accords subtils en demi-teintes, présentait une collection comme pour prouver qu’elle est capable de s’adonner aux couleurs franches, à la limite du fluo. Des couleurs qui se heurtaient parfois franchement comme ce duo de jaune et violet, en écho à un territoire exploré dans les années 70 par Yves Saint Laurent. Les formes très sensuelles et près du corps avec des coupes élaborées aux nombreuses coutures anatomiques, rappelaient ce que la créatrice montrait à ses débuts dans les années 90 quand elle inaugurait le néo-glamour. Mais aussi beaucoup de recherches dans les matières à effet de surface, mousseuses, chaleureuses, laineuses…

undefined

undefined
undefined

undefined

Défilé de Robert Normand
Le groupe de rock néo-new wave GoGo Charlton donnait de l’ambiance à la salle formatée fonctionnelle du Carrousel du Louvre. Les filles de Robert Normand déambulaient sur une vaste aire de promenade centrale. Les graphismes et imprimés, registre d’expression favori de Robert Normand, étaient, cette fois-ci, dynamisés par l’apport de broderie rehaussant les motifs. Les robes virent au tableau et les manteaux aux effets Op’, mais en mode portable et sobre de forme. Le créateur connaît sur le bout des doigts ses références et la généalogie des citations : « L’Art Déco (…) vu par les années 70, revu par les années 80… » Ou encore : « Des puissantes empreintes mécaniques de Peter Stämpfli s’y mêlent à des motifs de tapisseries 1900, des réminiscences de l’Allemagne du Nord, des motifs berlinois y apparaissent, un cirque passe ». Tout cela dans de belles matières : jersey cachemire, gaze de laine, dentelle de Valenciennes, twill de laine, broderies anglaise… Ma préférence va au veston gris porté sur une robe longue pailletée.

undefined

undefined
undefined

undefined

Présentation du Fashion Institute Arnhem
Au Musée des Arts Décoratifs, dans le hall des Maréchaux, Angelique Westerhof, directrice du Fashion Institute Arnhem, présentait la 9ème génération de créateurs hollandais diplômés de ce master en mode. Les collections de Lifu Hsia, Sanne Schrijver, Julia Eichler et Claes Iversen étaient regroupées autour du thème « Clash ! ». Et c’est en effet ce que suggéraient les différentes présentations sur mannequins vivants ou statiques par leur individualisme, leurs différences, leurs oppositions… à l’image aussi de ce qu’il ont vécu, selon Angelique Westerhof pendant cette formation d’un an et demi. De la rigueur constructiviste pour certains, l’apologie du flou et du drapé en majesté pour d’autres. Et comme toujours une très belle atmosphère, simple et raffinée, à l’image de la directrice de l’institut.

undefined

undefined

undefined

Publié dans Mode

Commenter cet article

Amelimelo 29/02/2008 19:44

La robe verte du début elle est mignonette... Mais le reste, j'émets qq réserves