AU SALON DE LA MAROQUINERIE, STYLE AUTHENTIQUE OU DESIGN

Publié le par Florence Muller

Le jury des "Coups de Coeur" récompense chaque année 6 créations présentées dans le cadre du Salon de la Maroquinerie. Ce salon est dédié aux aspects les plus variés du sac (avant d'intégrer lors de la prochaine cession l'univers de la chaussure). Je participais au jury du  25 janvier dernier, l'occasion de découvrir quelques produits intéressants conçus pour le voyage ou des transports plus quotidiens.
D'abord, j'ai me suis sentie un peu perdue au milieu d'alignements de sacs inspirés de toutes les tendances qui agitent le domaine de cet accessoire devenu une des clefs de la mode. Rien ne retenait mon attention dans cette marée de "produits" dérivés des "it-bags" récents. Puis j'ai fini par dénicher quelques modèles intéressants, soit marqués par l'authenticité du travail du cuir, soit par un design adapté à une fonction précise. Mes deux préférés sont la valise baptisée "Black Diamonds" de la marque anglaise Antler et le sac de postier de la marque française Code Postal.
Le Black Diamonds est à mi-chemin entre la malle cabine et le bagage moderne et ergonomique. A l'intérieur, des compartiments isolent chaque type d'objets. Sa coque taillée en diamants est propulsée par 4 roues motrices. La firme Antler est réputée pour ses bagages haut de gamme, tout en offrant quelques produits plus accessibles comme les valises aux couleurs Pop "Camden Town".

Modèle Black Diamond et Camden Town de la marque Antler :
undefined
undefined

La marque Code Postal, fondée par Roland Perrossier, redonne vie aux sacs utilisés dans l'administration française des années 1900 à 1930. Au départ, associée avec le Musée de la Poste, cette entreprise française a produit d'après des archives de l'institution postale des répliques de sacs de postiers. Aujourd'hui, face au succès de ces sacoches dont la robustesse et l'authenticité font tout le charme, Roland Perrossier s'est risqué à donner à ces ré-éditions une touche mode. Sans perdre de vue le code couleur de la poste, il a appliqué son fameux jaune à plusieurs modèles de sacs, pochettes, ceintures... Une musette des Postes de 1910 peut ainsi se transformer en sacoche d'ordinateur portable, concentrant en un objet, selon Roland Perrossier, le passage de l'époque de la lettre à l'ère du courrier électronique. 



undefined

undefined

undefined

Commenter cet article