VISITE DE CHANTIER DE LA GAIETE LYRIQUE

Publié le par Florence Muller

Il faudra attendre encore deux ans avant que l'ancien théâtre de la Gaieté Lyrique rouvre ses portes en 2010 et accueille le Centre des musiques actuelles et des arts numériques.
Depuis plusieurs années, ce bâtiment au passé prestigieux, attendait sa nouvelles
affectation, après avoir subi une destruction partielle dans les années 80 quand
l'établissement avait été transformé en parc d'attraction. Heureusement tout n'a pas
disparu du décor de l'ancien théâtre. L'entrée à colonnades et le grand foyer ont été
conservés et vont être restaurés dans les tonalités d'origine. Le reste a été saccagé,
mais l'avantage de cette démolition absurde des années 80 c'est de pouvoir remodeler
complètement l'espace de l'ancienne salle à l'italienne. L'architecte en charge du projet
Manuelle Gautrand, qui vient de signer la "vitrine" de Citroën sur les Champs Elysées, 
va y développer deux partis pris : des espaces de création et de diffusion (salle de
spectacle, théâtre des médias et salles de conférences) et des espaces de respiration
avec le principe des "éclaireuses", modules à utilisation variable, bureaux, résidences
d'artistes, espaces de recherches, locaux techniques, et le principe d'un "ruban
numérique", guide visuel de déambulation menant de l'entrée jusqu'au coeur du bâtiment,
ponctué d'espaces de repos, de cafés, de points d'information... Pour diriger ce centre,
une équipe a été mise en place par la Ville de Paris qui gère la maîtrise de l'ouvrage,
présidée par Patrick Zelnik, (fondateur de la filiale européenne de Virgin puis du label
indépendant Naïve), dirigée par Jérôme Delormas et Steven Hearn, Vice-Président et sous l'administration d'Alain Herzog.

Quand aux missions retenues, elles touchent à de vastes sujets et activités : développer
un pôle de production et création artistique de renommée internationale, favoriser les
formes artistiques émergentes utilisant les nouvelles technologies, accroître la
transversalité des pratiques artistiques, favoriser une meilleure insertion sociale de la
création musicale et numérique... Le numérique étant déjà partout aujourd'hui, ce champ
d'activité peut sembler infini. Mais on peut souhaiter que l'emplacement de ce centre au
coeur de Paris et dans une grande proximité avec Beaubourg permette à l'art actuel
d'occuper une place plus importante dans la capitale.

Sans attendre l'ouverture du centre, des actions de préfiguration seront menées par le
groupe Le Troisième pôle/Naïve.


Bruno Letort, du label "Signature" de Radio France, portant le casque obligatoire pour la
visite du chantier :
P1140939-copie-1.jpg

Les travaux en cours dans l'ancienne salle de théâtre :
P1140969.jpg

La conférence de presse dans le foyer :
P1140999.jpg
Entourant le maire du IIIème arrondissement Pierre Aidenbaum: à droite, Christophe
Girard, adjoint au maire chargé de la culture et l'architecte Manuelle Gautrand, à
gauche, Patrick Zelnik, Steven Hearn, Jérôme Delormas et  Alain Herzog.
P1150004.jpg
Une vue du projet architectural d'une des salles de spectacle :
P1150010.jpg




Publié dans Air du temps

Commenter cet article