"STEICHEN, UNE EPOPEE PHOTOGRAPHIQUE"

Publié le par Florence Muller

Edward Steichen (1879-1973) est l'une des figures les plus influentes et les plus controversées de l'histoire de la photographie. Il a exploité son art dans de nombreux domaines, de la photographie de guerre à la photographie de mode, en passant par la publicité, le graphisme, la typographie et la direction artistique. Il a également été conservateur de la photographie au Museum of Modern Art de New York (MoMA) et le commissaire, en 1955, de l'exposition fameuse « the Family of Man », une vaste fresque humanitaire qui a fondé la reconnaissance de la photographie comme une forme d'art.

 

On peut le considérer comme « l'inventeur » de la photographie de mode. C'est en 1911 qu'il signe pour la revue Art et Décoration la première « série » de mode de l'histoire de la presse féminine mettant en scène les robes de Paul Poiret. La photo de mode quitte avec lui le registre de la pure information et le genre stylistique hérité du portrait mondain. Dorénavant le photographe laisse son empreinte, sa signature artistique à l'image de mode. Les robes de Poiret sont présentées dans une atmosphère « pictorialiste » et un décor bien différent des habituels fonds photographiques peints devant lesquels on faisait poser en général les mannequins. En 1923, à New York, Conde Nast lui offre le poste de photographe en chef de Vogue, pour la mode, et de Vanity Fair, pour les mondanités. Avec l'agence de publicité J.Walter Thompson, Steichen signe un contrat exclusif pour des réclames qui paraissent régulièrement au cours des années 1920 et 1930. Steichen est ainsi un des premiers défenseurs d'une photographie à la fois commerciale et créative. Les modèles des grands couturiers Worth, Poiret, Lelong, Lanvin, Chanel ou Schiaparelli, passent tous par le studio de Steichen. Mannequins, actrices et femmes de la haute société new-yorkaise posent pour lui, mais aucune n'égale à ses yeux par sa beauté sa muse, Marion Morehouse.

 

 

 

« STEICHEN, une épopée photographique » est la première rétrospective en Europe de cet artiste et l'occasion de découvrir des photos de mode issues des archives de Conde Nast.

 

 

 

 

 

Portrait de Gloria Swanson : 
steichen6.jpg
Gloria Swanson
New York, 1924
Edward Steichen
The Museum of Modern Art, New York
© 1924, Condé Nast Publications


jusqu'au 30 décembre 2007
Jeu de Paume
1, place de la Concorde
75008 Paris


Commenter cet article

Anne 18/10/2007 16:57

Ah, cet article me rappelle le fameux MOMA que j'adore