SOIREE DE LANCEMENT DE "PARANOÏD PARK" DE GUS VAN SANT, JEUDI 11 OCTOBRE

Publié le par Florence Muller

Marin Karmitz accueillait la soirée de lancement du dernier film de Gus van Sant au MK2 Bibliothèque. Le réalisateur, en complet sombre et cravate, coupe de cheveux mi-longs, une allure de prof de collège anglais, introduisait le film. A la question : « pratique-t-il le skateboard ? », le réalisateur répondait qu'il en avait fait plus jeune. Puis il précisait qu'après sa trilogie ("Jerry", "Elephant", sur le massacre de Colombine, et "Last days" sur kurt cobain), ce "Paranoïd Park" amorçait une direction nouvelle dans son intérêt pour la peinture des moeurs de l'adolescence. En effet, cette évocation d'un adolescent apparemment indifférent à la séparation prochaine de ses parents, qui tente d'entrer dans le club "underground" des skaters du Paranoïd Park, se place dans un registre plus intimiste. Le ton est différent avec une voix off qui donne plus d'indications sur les états d’âme du personnage que sur ce qui compose sa vie. Moins d'action, plus de sensations. Avec toutefois des ambiances que l'on retrouve semblables à celles d' "Elephant" comme ces lentes traversées de couloirs d'écoles.

Publié dans Soirées

Commenter cet article