FLASH BACK : COUVERTURES DU NEW-YORKER

Publié le par Florence Muller

Deux couvertures de ce fameux magazine américain où le costume et la mode en disent long sur l'état du monde. 
 
Dans le métro new-yorkais trois femmes assises côte-à-côte, indifférentes à ce qui les entoure. Deux figures imposantes en vêtement d'un autre temps encadrent l'image symbolique de l'occidentale blonde, le corps au trois quarts nu. A gauche, une femme appliquant dans son attitude vestimentaire les usages d'une religion, à droite une femme pratiquant  "professionnellement " une autre religion avec un costume-uniforme de son ordre. Le mystère de vêtement-chape dissimulant le corps face au relâchement d'un corps offert chaussé de tongs, accessoires "cool" par excellence. Mais le plus étonnant n'est pas là. Il est dans les regards, non cachés chez les "religieuses". Leurs costumes écrin noir focalisent l'attention sur ce regard, seule partie du corps visible. Dans le modèle occidental au contraire les yeux sont dissimulés derrière d'épaisses lunettes noires. Celle qui se donne apparemment le plus en spectacle est celle qui protège le plus son intimité, avec ses jambes et mains croisées sur l'entre-jambe. Elle semble se souvenir que les anciens considéraient le regard comme la partie la plus "brûlante" du corps qui donne accès directement à l'âme.

1--Desktop-Resolution--copie-21.jpg

Ces dernières saisons, la chaussure est devenue l'accessoire concentré de mode au même titre que le sac, mais dans des formes encore plus extravagantes. Ici, cette moderne "chopine" écrase littéralement l'ancien ordre du mode rural peuplé de sabots, bottines et bottillons aux formes utilitaires et immuables. 
L'empire du luxe comme un pesant idéal contemporain!

2--Desktop-Resolution--copie-20.jpg
 
Le magazine The New Yorker consacre deux numéros par an à la mode, un en Mars et un en Septembre, avec des séries et des sujets particulièrement approfondis sur des créateurs. Ces portraits sont construits sur de longues enquêtes menées auprès de ces personnalités.

Publié dans Revue de Presse

Commenter cet article