FASHION WEEK DE PARIS

Publié le par Florence Muller

Marithée & François Girbaud
Au final, on voit que le style et la gamme de couleurs se sont réveillés chez Marithée & François Girbaud, moins "street", plus minimal. En guise de salut, François filmait ses invités.

1--Desktop-Resolution--copie-8.jpg

2--Desktop-Resolution--copie-8.jpg


Lutz
Pour son défilé, Lutz a choisi le Ritz pour être plus central... Pour l'atmosphère aussi de luxe, qui s'accordait à merveille avec une collection représentant un tournant dans l'évolution de son style. La palette de couleur s'enrichit, les matières aussi. Mais on retrouve les principes de vêtements qui signent sa différence: écharpe-blouse-gilet noué à la taille, exercice de coupe sur la base du trench coat traditionnel, jeux de superpositions...

LUTZ3.jpg

LUTZ1.jpg

LUTZ2.jpg


Véronique Branquinho
En guise de préambule, des jeunes filles vêtues de ponchons en maille de la maison, distribuaient le "A magazine 6" , "curated by Véronique Branquinho", le magazine conçu par la créatrice en rédactrice invitée.  Dans un garage Weber Métaux du Marais, le décor laissait présager une collection bien dans l'humeur habituelle de Branquihno, à dominantes sombres ou sourdes. Surprise , (était-ce pour fêter son dixième anniversaire ?) le show commençait par un passage d'un jaune éclatant. Les tenues se composaient de blouses ou blousons de cuir portés sur des longues jupes, en forme de jupons de "tournure" (ou faux-culs) du XIXème siècle dont on aurait retiré les demi-cercles de métal. A noter aussi des sarouals bien fournis en plis à l'entre-jambe et des robes en étagements de plissées.

6--Desktop-Resolution--copie-4.jpg

7--Desktop-Resolution--copie-3.jpg

8--Desktop-Resolution--copie-3.jpg

9--Desktop-Resolution--copie-2.jpg

LAST--Desktop-Resolution-.jpg

Publié dans Mode

Commenter cet article