REOUVERTURE DE LA BOUTIQUE DIOR

Publié le par Florence Muller

La maison Christian Dior fête cette année ses 60 ans. Après le défilé spectaculaire de Versailles en juillet dernier, c'est au tour de l'adresse mythique de l'avenue Montaigne d'être à l'honneur. Un diner était offert aux hôtes de marque, suivi d'une soirée et d'un concert de Sir Elton Jones. Ce que le public en retiendra c'est la réouverture de la boutique du rez de chaussée que Monsieur Dior avait voulu intimiste et accueillante comme un appartement privé. L'esprit du passé est respecté et les changements à peine perceptibles.  La circulation reste la même avec ses salons communicants. Une pièce a été ajoutée. Les boiseries conserve l'esprit du XVIIIème siècle. Des mannequins habillés de somptueuses robes du soir ponctuent le parcours, clein d'oeil au décor conçu par Victor Grandpierre en 1955. La touche contemporaine est donnée par l'éclairage, un tissu gris argenté sur les murs ou sur les fauteuils à médaillons, les tapis gris et blanc... Des créations d'artistes comme Claude Lalanne ou Hervé van der Straeten focalisent l'attention dans chaque pièce: rond-point fauteuil en forme de bouquet de métal et de fleurs dans l'entrée, gouttes d'eau de verre jetées sur les miroirs, messages en lettres de verre... et partout de confortables canapés et tables basses. Dans l'entrée circulaire, la partie haute est transfigurée par un superbe décor de trompe-l'oeil réalisé en "haute technologie". L'espace découpé en fausses fenêtres ouvre sur un enchaînement d'images animées qui donnent  l'illusion d'une vue sur l'extérieur. Tout un programme vidéo étonnant enchaîne des vues de Paris,  de la maison natale de Monsieur Dior ou des mannequins du dernier défilé de John Galliano  passant le long de fausses balustrades de pierres qui se métamorphosent en motifs de fermoirs de sacs. Et, tels des anges de théâtre, des robes de Christian Dior volettent au-dessus : la robe de Mariée "Fidélité" de 1949 ou la robe "Eventail" de 1948.

Publié dans Mode

Commenter cet article

Sophie V. 02/10/2007 18:02

Bonjour j'ai lu un article sur le dernier défilé du Dior : http://www.liberation.fr/culture/281944.FR.php
et j'aimerais bien savoir votre opinion sur ce sujet en particulier.
Peut-on vraiment parler de l’influence des années 40 ? : http://catwalk.prestigium.com/?nicepage=catwalk&wlang=fr&egomarket_heading=659&egomarket_action=pictrecent&egomarket_pictid=13225
Merci.
Sophie Verdier