FESTIVAL @RT OUTSIDERS

Publié le par Florence Muller

Pour l'édition 2007 de ce festival spécialisé dans les arts expérimentaux utilisant les dernières recherches scientifiques, le thème de la sélection portait sur les Territoires Invisibles. Selon des procédés et des médiums très divers, chaque artiste faisait en effet découvrir un monde caché en faisant appel à la vue, au toucher ou à l'ouïe. 

Ce festival créé en 2000 par Henri Chapier et Jean-Luc Soret a lieu du 12 au 30 Septembre à La Maison Européenne de la Photographie, au 5-7 rue de Foucy 75 004 Paris.
 

- Les femmes transparentes de Rodolphe von Gombergh.
Ce radiologue s'est rendu célèbre avec son Virtual Life Art et ses images de foetus exposées au Centre Pompidou en 1996. Grâce aux nouvelles techniques de radiologie, un même examen produit 10 000 images numériques d'un corps, ce qui autorise un examen en profondeur... Une formidable avancée pour la médecine ! Mais ces images sont aussi bouleversantes grâce à la possibilité de juxtaposer dans un même cadre le vêtement, la peau, les os ou les viscères ... Ou encore les différentes réalités du corps.

1--Desktop-Resolution--copie-4.jpg
2--Desktop-Resolution--copie-4.jpg

- "Powers of Ten". Un film de Charles et Ray Eames de 1977.
Célèbre film du non moins célèbre couple d'architectes, le "Power of Ten" passe de l'infiniment grand à l'infiniment petit, commençant par une scène de pique-nique au bord du Lac Michigan pour aller jusqu'aux confins de l'univers réduit à un point microscopique. Toutes les dix secondes, le champ de vision s'élargit de dix fois. Le retour sur terre se fait à une vitesse fulgurante. Puis le même voyage s'effectue dans la main d'un pique-niqueur endormi jusqu'au coeur d'un atome.

3--Desktop-Resolution--copie-3.jpg


- "Semiconductor" de Brilliant Noise.
Un voyage hypnotique à travers les forces invisibles à la suface du soleil.

4--Desktop-Resolution--copie-4.jpg


- "Nanomandala" de Victoria Vesna. Installation multimédia, 2003.
Cette oeuvre a été réalisée avec James Gimzewski, le pionnier des Nanosciences.
Une vidéo de 15 minutes part de la structure atomique d'un grain de sable puis élargit progressivement la vision jusqu'à faire découvrir que ce grain de sable fait partie d'un Mandala. Les moines tibétains du monastère de Gaden Lhopa Khansdten en Inde qui l'ont créé l'ont ensuite dispersé selon la tradition. Mais l'artiste américaine en a conservé ce film réalisé avec un microscope électronique à balayage (SEM) qu'elle projette sur une structure ronde couverte de sable. Une caméra filme les visiteurs qui interviennent sur ce cercle de sable et retransmet cette image au mur. L'installation a été présentée pour la première fois au Los Angeles County Museum of Art en 2003 dans l'exposition "Circle of Bliss".

5--Desktop-Resolution--copie-3.jpg
6--Desktop-Resolution--copie-3.jpg
7--Desktop-Resolution--copie-1.jpg
8--Desktop-Resolution--copie-1.jpg


- "Nano-Scape" de Christa Sommerer et Laurent Mignonneau.
Sculpture interactive invisible, 2002.
Ce dispositif permet de "toucher" le monde de la nano. Une interface magnétique donne la sensation de rencontrer, de se heurter aux particules nano tout en imaginant la forme de cette sculpture invisible.

9--Desktop-Resolution-.jpg

Commenter cet article