LEPLI: NOUVEAU MAGAZINE

Publié le par Florence Muller

050707FederationCouturefete81.JPG
Voilà LEPLI ! , présenté par son auteur Take Hirakawa.

Tout le monde connaît dans le milieu de la mode Take Hirakawa. Impossible de ne pas avoir croisé ce très sympathique dandy, journaliste et japonais qui ne manque aucun des événements "pointus "fashion, ni les jurys et concours de mode.  Toujours passionné quand il s'agit d'observer les mouvements de mode ou les designers émergents.
Cette passion et cette observation, Take a décidé de la faire partager à un public plus large en lançant un magazine. Son sous-titre "For students and others" en donne bien les intentions originales et très louables de son Editorial Director. Les écoles de mode et leurs étudiants constituent autant la cible que le contenu de ce magazine. Il 'agit aussi de créer un lien entre les écoles de mode autour du monde. Cas rare pour un magazine de mode, le texte tient une place importante sans être d'un abord rebutant. De nombreux interviews se répartissent en différentes "zones": après celle consacrée à des designers tels que le japonais Jun Takahashi ou la chinoise Ma Ke, suivent des entretiens à propos de l'enseignement de Bernard Willhelm ou de la direction du Studio Berçot par Marie Rucki. Ce texte commence par une citation de la directrice de cette fameuse école de création: "They need Big Mama, all the time".
D'autre articles posent des questions de fond sur "Design & factory?" ou sur "New Generation". Dans cet article Take livre une version très imagée de la tendance forte des défilés de mode masculine selon la formule suivante: "baby bird waiting for the spring, has started tweeting".
Plusieurs pages donnent la parole à des étudiants de mode sous forme de questionnaires. De brèves séries de mode donnent une idée très poétique des collections de la saison.
En bref un magazine pas comme les autres !

Le prochain numéro paraîtra en novembre 2007.
www.lepli.net

Commenter cet article

marie 25/09/2007 19:33

Bravo, mille fois bravo pour votre blog si vivant !